Une affaire de mort administratif pourtant bien vivant!

Nous avons abordé la question de l’identité juridique à travers l’exemple de Stéphane Masson, un homme qui a été déclaré mort, alors qu’il était toujours vivant. Nous avons vu que cet homme qui vient pour faire valoir ses droits auprès de l’administration se retrouve dans une situation peu habituelle, où on lui rétorque: “mais monsieur, vous êtes décédé!”.

Cette situation peu banale, où notre identité, garantie par des documents administratifs, peu arrivé lorsque le dernier acte de notre vie a été produit: l’acte de décès. Celui-ci met fin à notre identité juridique, et ainsi nous prive des droits que nous avons dès l’acte de naissance prononcé.

Ci-dessous, en vidéo, je vous propose une dernière affaire pour illustrer ces affaires peu banales, mais existante, à travers le cas d’un cambrésien, donc du ch’nord!

This entry was posted in 6e Education Civique and tagged , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s